Vous mettez des mots sur la situation et l’interdisez. Vous prenez des mesures.

 

Vous expliquez pourquoi le comportement n’est pas acceptable. Le jeune homme ne peut pas pirater le compte d’autres personnes ni diffuser sans autorisation des informations privées comme des photos et encore moins des photos de nu parce qu’il viole ainsi l’intimité et le droit à l’image de ces personnes. L’interdiction s’applique même si des ami·e·s le demandent et même si d’autres le font régulièrement. Les photos risquent d’échapper à tout contrôle sur Internet et les réseaux sociaux.

 

Le consentement joue un rôle crucial. Il implique que la personne autorise, sans y être forcée, la prise et l’échange de photos sexuellement suggestives et que dès lors, sans consentement, ces photos ne peuvent pas être transférées ni publiées en ligne.

 

Ayez une bonne discussion avec le jeune homme. Assurez-vous qu’il efface toutes les photos et présente des excuses. Réfléchissez ensemble aux mesures réparatrices possibles et surveillez-le de manière à ce que cela ne se reproduise pas.

 

Attention ! Ne rejetez pas la faute sur la jeune fille. Elle a pris les images en toute confiance et ne voulait pas qu’elles soient diffusées. Demandez-lui comment elle vit la situation et aidez-la en cas de besoin.

Zwarte vlag.png
computerhack.png

QUELLE RÉACTION AVEZ-VOUS DANS CETTE SITUATION ?

Nommez et confirmez la situation